Dans les rues

Il y a les zones d'ombre que la plupart ignorent et ceux qui marchent dans la douceur du soleil, et puis il y a nous, enfin surtout eux, qui courent, qui crient au regard des passants souvent attendris, je crois. Eux qui frappent aux portes, mettent leurs doigts sales sur les jolies vitrines. Moi la mère qui guette le danger et parfois s'impatiente face à tant de désinvolture. Il y a aussi ceux qui ont vu le temps passer et observe de loin l'énergie nécessaire à l'aventure d'une maman et de 3 petits dans les rues de la ville. Dans les rues les langues se délient et tout devient facile à dire comme si le fait d'avancer laissait le moins bon loin derrière. Et un petit nuage bien seul qui flotte observant tout cela d'en haut.

St Céré dans le lot